Conférence de Jean-Marie Cazauran, jeudi 7 mars 2019 à 18h, au Centre départemental de la communication, à Périgueux

Hospice Chenard à Saint-aulaye

Hôpitaux et hospices en Dordogne de 1800 à 1939

La nécessité d’accueillir les indigents, malgré l’immoralité et la cherté des structures héritées de l’Ancien Régime, est une évidence dans l’organisation de la société au XIXe siècle.
Par charité, des structures se créent, de nouveaux hôpitaux-hospices se construisent dont la majorité évolue avec des trajectoires variables.
La distinction entre soins à l’hôpital et accueil des vieillards en hospices est plus évidente. Les hôpitaux prennent en charge des malades non indigents. Les hôpitaux de la préfecture et des sous-préfectures offrent l’accueil le plus complet : médical, chirurgical et obstétrical.
Enfin, les lois sociales, de l’aide médicale gratuite aux assurances sociales (1930), modifient la clientèle des hôpitaux.  

 Entrée libre. Durée 1 heure