Un nouveau puzzle

Vue de l'abbaye de Brantôme

Vue de l'abbaye de Brantôme depuis l'Est

 

Photographie d'Eugène Dorsène (1854-1917) (AD 24 - 1 FI 1_24064_08).

Né à Saint-Yriex-La-Perche (Haute-Vienne), Eugène Dorsène commence, sans grand succès, un apprentissage de serrurerie. Sa passion pour la photographie débute avec la rencontre, à 16 ans, sur la place de sa ville natale, d’un photographe ambulant. Devenu son élève, il parcourt avec lui le Nord de la France, la Belgique, les Pays-Bas.

Le naufrage du bateau qui les transporte lors d’une traversée de l’Y, fait de lui un héros malheureux puisque, malgré ses efforts, il ne pourra sauver de la noyade son maître et ami. De retour en France, Dorsène parfait sa formation dans un atelier parisien, puis revient chez ses parents installés à Cornille (Dordogne).

En 1879, il est opérateur-gérant de la succursale périgourdine, située Cours Tourny, de l’atelier de photographie bordelais de Jean-Baptiste Torelli dit Serini. Il en devient propriétaire en 1883, développe l’activité, en fait une entreprise prospère et un atelier respecté. Pionnier de la radiographie, Eugène Dorsène sera un des précurseurs de la photographie aux rayons X. Probablement insuffisamment protégé de ces radiations il est amputé de l’index en 1912 mais, le mal continuant sa progression, il meurt le 30 octobre 1917.

 

A vous de jouer !