Archives départementales de la Dordogne

Accueil > Gérer vos archives > Conseils pour les communes > Gestion, conservation et valorisation des archives communales

Gérer vos archives

Gestion, conservation et valorisation des archives communales

La gestion des archives

Les Archives départementales proposent aux collectivités des conseils et outils  pour des opérations d’archivage :

Récolement : après l’élection, le maire ou le président d’EPCI doit procéder au récolement des archives. Cette opération consiste à vérifier sur place la liste des documents d’archives conservés dans les locaux de la mairie ou au siège social de l’EPCI. Un procès-verbal de récolement signé conjointement par le maire ou président sortant et le nouveau maire ou président doit être établi et transmis aux Archives départementales de la Dordogne. Cette procédure réglementaire entérine le transfert de responsabilité : le nouveau maire ou président prend en charge les archives de la collectivité.

Cette opération réglementaire est aussi l’occasion pour les élus de constater l’état de conservation des archives, leur conditionnement, leur état de classement et éventuellement les disparitions et dégradations. Les Archives départementales de la Dordogne sont à l’écoute des collectivités pour les conseiller si d’éventuelles anomalies sont constatées.

Télécharger la notice explicative

Télécharger le modèle de procès-verbal et de récolement des archives

Classement : opération de mise en ordre intellectuelle et physique des documents d’archives. Pour cela, il existe un cadre de classement réglementaire pour les archives communales. Le service des Archives départementales peut apporter conseil dans la mise en œuvre du classement.

Cadre de classement

Tris et éliminations : les Archives départementales fournissent des indications pour les tris et les éliminations d’archives, qui répondent à des textes réglementaires. En effet, il est inutile de conserver des documents n’ayant plus d’utilité administrative : c’est un gain de place pour la collectivité et l’assurance d’une bonne conservation des documents. Toutefois, la destruction d’archives publiques sans bordereau d’élimination visé par les Archives départementales est punie par la loi (article L 214-3 du code du patrimoine).

Fusion des communes et dissolution de syndicats : les Archives départementales de la Dordogne sont attentives à la conservation des archives des communes fusionnées et des syndicats ou EPCI dissous. Pour cela, des procédures sont à la disposition des communes ou  établissement fusionnés ou dissous.

Télécharger la notice explicative

 

La conservation des archives

Dépôt des archives : les archives départementales sont chargées de la conservation des archives définitives des communes de moins de 2000 habitants. Leurs archives sont déposées à l’expiration d’un délai de cent vingt ans pour les registres de l'état civil et de cinquante ans pour les autres documents n'ayant plus d'utilité administrative et destinés à être conservés à titre définitif (article L 212-12 du code du patrimoine). Toutefois, après déclaration auprès du Préfet et accord du service des Archives départementales, les communes de moins de  2000 habitants peuvent assurer la conservation de leurs archives ou bien les confier au service d’archives d’un groupement de communes auquel elles appartiennent.

Salles d’archives : la conservation des archives est une dépense obligatoire. Les Archives départementales informent les collectivités et leurs groupements en matière de conservation par la diffusion des textes réglementaires, mais aussi par les conseils qu’elles dispensent, notamment pour l’aménagement et l’équipement de salles d’archives.

Les Archives départementales de la Dordogne préconisent la mutualisation de la conservation pour les collectivités territoriales et fournissent aide et conseils.

Reliure et restauration : les Archives départementales fournissent l’information aux collectivités en matière de réglementation (notamment pour les reliures des registres de l’état-civil ou des délibérations) et les orientent vers les professionnels confirmés.

 

La valorisation des archives

Communication : les documents d’archives publiques sont librement communicables sous réserve de délais fixés par le code du patrimoine. Les collectivités ou groupement de collectivités peuvent s’adresser aux Archives départementales pour toute question relative à la communication de documents d’archives au public.

Télécharger la notice explicative

Expositions : la présentation de documents originaux s’accompagne de précautions indispensables pour assurer leur conservation et leur sécurité. Les spécialistes de la conservation aux Archives départementales répondent aux interrogations des collectivités en ce domaine.


Espace personnel
Département de la Dordogne

@ Archives départementales de la Dordogne

Sites partenaires :