Demande de pension alimentaire, 1627

Sommation_Riboullet_Palus.Jpg

Sommation par Jeanne Riboullet à son beau-père pour le versement d’une pension alimentaire pour ses enfants, 1627

 

Ce jourd’huy, vingt huictiesme du moys de decembre mil six cens vingt /

et sept au village de Palus, parroisse de Touscane en Perigord, heure /

aprés mydy, par devant moy notaire soubzsigné et es presences des tesmoins  bas nommés /

a estee presente en sa personne Jehane Riboullet veufve a feu Leonard de Palus /

habitante du village du Claud, parroisse de Douchapt aud. Perigord, laquelle /

parlant alla personne [d’] Estienne de Palus dict Cuyzinier, son beau-pere, luy a dict et remonstré /

que led. Estiene, pere dud. feu Leonard, traictant le mariage d’entre elle et /

led. feu Leonard son filz, pour suporter les charges d’icelluy il auroict balhié /

a sond. filz une quatriesme partie de ses biens par contrat du dix septiesme janvier /

mil six cens dix et despuis led. Leonard seroict decedé, ayant laissé sur les /

bras de lad. Riboullet des enffens et filhes en nombre de quatre, ausquelz led. /

Estiene ne balhie aulcune conduicte, soict pour leur nourriture ou autrement, /

tellement que lad. Riboullet et sesd. enffens sont reduitz a une grande et extreme /

necessité ; au moyen de quoy, et affin qu’il ne ce perdent de faim elle a sommé /

et somme par des presentes led. Estiene de Palus, leur grand père, de prandre en sa /

charge lesd. pettis enffens pour iceux nourrir, sy mieux il n’ayme leur balher /

jusques apres son deceps une pantion et alimens a l’ordonnance de proches parants /

et heu esgard au nombre de ses autres enffens et de ses biens et facultés, comme /

aussy a sommé et somme led. Estiene de Palus de luy payer la somme de quarante /

livres portee par led. contrat de mariage pour son uscle et agenssement ; autrement, /

affaulte de ce faire, proteste contre led. Estiene de Palus de tout despens, dommage /

et interestz et de ce pourvoir ainsin qu’elle verra estre affere par raison ; lequel /

Estiene de Palus a faict responce qu’il ne veult prendre la charge desd. /

enffens et qu’il n’a moyen de quoy les nourrir estant dans son lict mallade, /

y ayant demeuré longtemps et de plus qu’il n’a moyen de payer lad. somme /

de quarante livres d’uscle et qu’elle attande apres son deceptz dont et

de laquelle sommation et responce lad. Jehane Riboullez nous a requis acte /

pour luy servir en temps et lieu que de raison ce que luy ay concedé soubz le /

seel royal par moy juré d’icelluy. Faict es presences de Geraud de /

Palus, dict Rousseau, habitant du village dud. Pallus et de Meric /

Magost, fils de Pingot habitant du Molin de Brestel, parroisse de

Montagrier tesmoins cogneus et ad ce par moy appellés et requis qui n’ont signé /

de ce faire enquis ny lesd. parties.

 

Delabonne, notaire royal

 

AD Dordogne, 3 E 818