Codicille pour maistre Jehan du Verdier, 1569 (1)

Codicille pour maistre Jehan du Verdier_1.jpg

Codicille pour maistre Jehan du Verdier prebstre curé de Tayac

 

Saichent tous presens et advenir que aujourduy, /

ving et uniesme de feubrier l’an mil cinq cens /

soixante neuf, au lieu appellé le Font de la Salle, /

paroisse de Tayac, regnent tres puyssant prince /

Charles, par la grace de Dieu roy de France, par /

devant moy notaire et tesmoingctz cy bas /

escripctz et només, c’est constitué en sa personne /

messire Jehan du Verdier prebstre, curé de Tayac, /

habytant dud. lieu de Tayac, lequel de son bon gré, /

pure, agreable vollanté, tout dol et fraulde /

cessans en ceste partye, a dict que cy devent /

il a faict son dernier testement nuncupatif et /

derniere vollanté receu par maistre Bernard /

Bordas, notaire et a ce jour d’uy en codicillant /

et ajoustant a sondict dernier testement, il /

a dict que par icelluy il avoict donné a /

Bernarde la Parre et aulx enfens de ladicte /

La Parre et de feu Negrou Lescatye conjoinctz, /

les biens qu’il avoict aquiz dudict feu /

Negrou et de ladicte Parre, laquelle donation /

et legat faict, il confirme et aprove

et veult que Coulan et Janoct du Verdier les /

en laysent jouyr peysiblement comme de leur /

chose propre et qu’ilz, Coulau et Janoct, ne y /

demendent rien a ladict La Parre ny a ses /

enfens. Item a volleu et veult que Jehane /

du Verdier, niepce dudict maistre Jehan, et /

femme de Helyes Puechary jouysse de la /

plus basse estage de une siene maison qu’il /

a au bourg de Tayac, que conffronte a la /

maison dez hoirs de Jehan de Meyrignac /

et au chemin par qui v’on va des Ayzies /

a l’eglize de Tayac et avec ses aultres /

conffrontations jusques ad ce que elle sera /

entierement payee du doct que luy a esté /

constitué et apres qu’elle sera payee /