À l'origine de l'arobase

arobase, comme abréviation du mot "autres" (1627)

Un article de France Culture et un puzzle

@ l'origine de l'arobase, un signe médiéval ? (franceculture.fr), à écouter, et un puzzle à réaliser

Cet article de France Culture, accompagné d’une vidéo, nous propose un parcours sur l’histoire de l’arobase, un symbole qui a d’abord été utilisé comme abréviation indiquant soit une date (« a di… » en italien), soit les intérêts d’un prêt (un prêt @ tel taux). C’est sous cette dernière forme qu’il apparaît sur les machines à écrire, dont l’agencement des touches sera repris par les claviers d’ordinateur.

Les abréviations sont nombreuses dans les textes manuscrits car elles permettent d’écrire plus rapidement certains mots ou syllabes d’un seul trait de plume. On peut en trouver une, très proche de cet @, dans un document datant de 1627. Ce signe y est utilisé comme abréviation du mot « autres ».

Demande de pension alimentaire, 1627 - Visionneuse - Archives départementales de la Dordogne 

Lien vers les documents et transcriptions paléographiques : Documents et transcriptions - Archives départementales de la Dordogne

 

Demande de pension alimentaire, 1627 paléographie - abrévation du mot "autres" (BIB BUA 447)