L'enseignement secondaire aux XIXe et XXe siècle.

L’enseignement secondaire public de garçons, créé par Napoléon Bonaparte en 1802, est dispensé dans les lycées et collèges comportant des internats. Jusqu’au début des années 1930, cet enseignement est payant. Il y a donc peu de garçons qui préparent le baccalauréat. À compter de 1912, l’enseignement secondaire masculin comporte des sections classiques et une section moderne. Le baccalauréat comprend alors deux parties. En 1933, est instauré un examen d’entrée en 6e, supprimé en 1961.

En 1941, les écoles primaires supérieures sont transformées en collèges modernes.