De l'instruction primaire dans le département de la Dordogne pendant l'année scolaire 1864-1865 par l'abbé Hébert-Duperron, inspecteur d'Académie, 1 T 20

1. Rapport sur la situation de l'instruction primaire.jpg

Dans la France du XIXème siècle, deux types d’établissements d’enseignement cohabitent : les écoles primaires, où vont plus ou moins longtemps les enfants du peuple, et les établissements secondaires, moins nombreux, où sont éduqués les enfants de notables. Faute de politique scolaire volontariste et de moyens financiers, l’enseignement primaire ne connaît qu’une ascension lente en dépit de la loi Guizot de 1833 (qui marque une volonté d’uniformiser l’enseignement primaire). Quant à l’enseignement des filles, la plupart des lois scolaires qui ont été votées ne concernent que les garçons.


Pistes de questionnement : Quel bilan de la scolarisation des enfants est dressé en 1864 ?

Différenciez filles et garçons.

Quels sont les freins à la scolarisation des enfants ?