Carnet de guerre, Adolphe Faure.

9. 1 num 67 02.jpg

Gravement blessé au visage le 4 avril 1917, Adolphe Faure livre un témoignage précis de son rapatriement.

Parti en ambulance du front, il reçoit les premiers soins à Bussy le Château. Le 3 juin, il arrive à Lyon où se poursuivent ses soins médicaux.