PRE 1, Avenir de la Dordogne. Article "Le commandant Esterhazy est innocent", 13 janvier 1898.